Contrôle N° 01 ter

La chimie autour de nous.

Puissance de 10 ordre de grandeur.

Notation scientifique.

Pour prendre l'air.

Mesure d'une distance par visée.

Correction

Énoncé

 

   

 

 

 Lire le sujet avant de commencer.

 Faire des phrases simples. Rédiger correctement.

 Justifier les réponses.

I- La chimie autour de nous.

 1)- Donner la définition des expressions suivantes : espèce chimique, espèce chimique organique.

-   Espèce chimique : Un ensemble d’entités moléculaires, ioniques ou atomiques identiques

constitue une espèce chimique.

-   Espèce chimique organique :

On appelle espèces chimiques organiques, les espèces dont la combustion conduit à la formation

de dioxyde de carbone et d’eau.

2)- En quoi consiste une analyse chimique ?

-   Une analyse chimique consiste en une suite de tests chimiques permettant de confirmer

la présence ou l’absence d’espèces chimiques

 3)- Décrire un test permettant de mettre en évidence la présence de sucre (glucose) dans une solution.

-   Le test à la liqueur de Fehling :

-   La liqueur de Fehling est un liquide bleu qui par chauffage en présence de certains sucres donne

un précipité rouge brique.

-   Ce test est spécifique de la présence de certains sucres (comme le glucose).

 4)- Quels dangers présentent les espèces chimiques ? Comment peut-on diminuer les risques

pour l’utilisateur ?

Donner la réponse sous forme de tableau.

 

1 : Les espèces chimiques inflammables

2 : Les espèces chimiques corrosives

3 : Les espèces chimiques nocives ou irritantes

4 : Les espèces chimiques toxiques

Elles prennent  feu au contact d’une flamme : alcool, essence, butane

Elles détruisent la peau ou certains matériaux : acide sulfurique, nitrique, la soude

Elles provoquent une gêne provisoire : ammoniac

Elles provoquent  des troubles comme : maux de tête, diarrhées, comas : monoxyde de carbone.

Inflammable

Corrosif

Nocif et irritant

Toxique

Il faut impérativement respecter les consignes de sécurité.

1 : il faut éloigner ces espèces chimiques de toute flamme.

: il faut manipuler ces espèces chimiques avec les gants et les lunettes.

3 : Il faut porter les gants et les lunettes et travailler dans un endroit ventilé.

: Il faut éviter tout contact avec la peau, toute inhalation, toute ingestion.

II- Puissance de 10 et ordre de grandeur.

1)- On estime à 125 milliards le nombre de Galaxies dans l’Univers.

Écrire ce nombre en utilisant les puissances de 10.

-   N = 125 x 10 9 = 1,25 x 10 11 galaxies

2)- On admet que chaque Galaxie comporte environ 100 milliards d’étoiles.

Exprimer le nombre d’étoiles de l’Univers sous forme d’une puissance de 10.

-   N2  = N x N1 = 125 x 10 9 x 100 x 10 9

 N2  = 1,25 x 10 22 étoiles

3)- Classer les longueurs suivantes par ordre croissant : 10  9  nm ; 10  4 μ m ; 10  4  mm ; 10 – 3 cm.

-   Classement :  10 – 3 cm  <  10  4 μ m  <  10  9  nm < 10  4  mm 

10  9  nm

10  4 μ m

10  4  mm

10 – 3 cm

10  9 x 10 – 9  m = 1 m

10  4 x 10 – 6 = 10 – 2 m

10  4  x 10 – 3 m = 10 m

10 – 3 x 10 – 2  m = 10 – 5  m

 4)-  Le rayon, RA, d’un atome de sodium est de 0,183 milliardième de mètre.

Écrire ce nombre en utilisant les puissances de 10.

écrire ce nombre en utilisant un sous-multiple du mètre mieux adapté.

-  RA = 0,183 x 10 – 9  m

RA = 183 pm

5)- L’atome de carbone a un rayon RA = 0,21 nm. Son noyau a un rayon Rn = 0,0027 pm.

a)-  Exprimer ces dimensions en mètre, avec les puissances de dix.

-   RA = 0,21 x 10 – 9  m

-   RA = 2,1 x 10 – 8  m

-   Rn = 0,0027 x 10 – 9  m

-   Rn = 2,7 x 10 – 12  m

b)-  Comparer le noyau à l’atome et conclure par une phrase. Justifier la réponse.

-   Rn << RA   : Rn x 10  4  ≈ RA

 

III- Notation scientifique.

1)- Exprimer les distances suivantes en mètres en utilisant la notation scientifique :

distance terre – lune : D = 384 Mm ;

Rayon d’un atome d’aluminium : R = 125 pm ;

Distance Terre Soleil d égale 150 millions de kilomètres ;

Circonférence d’un ballon de basket : C = 7,8 dm ;

Noyau d’un atome : Rn = 3,4 fm.

 D = 384 Mm

 R = 125 pm

 d

 C = 7,8 dm

 Rn = 3,4 fm

 D = 384 x 10 6 m

 D = 3,84 x 10 8 m

 R = 125 x 10 – 12 m

 R = 1,25 x 10 – 10 m

 d = 150 x 10 6 x 10 3 m

 d = 1,50 x 10 11 m

 C = 0,78 m

 Rn = 3,4 fm

 Rn = 3,4 x 10 – 15 m

 2)- Donner l’ordre de grandeur de la distance d (mètre) parcourue par la lumière en une année

 (vitesse de la lumière : c = 3,0 x 105 km)

-   d = 3,0 x 105 x 10 3 x 3600 x 24 x 365,25 m 3,0 x 10 5 x 10 3 x 4000 x 20 x 400 m

-   d 3,0 x 4 x 2 x 4 x 10 5 x 10 3 x 10 3 x 10 x 10 2 m

-   d   9,6 x 10 15 m 10 16 m

-   (Remarque : 1 a .l = 9,46 x 10 15 m)

 IV- Pour prendre l’air.

La surface de jeu du tennis en simple est un rectangle de longueur

L = 23,77 m et de largeur ℓ = 8,23 m.

On admet que  23,76 m  ≤  L  ≤  23,78 m  et que 8,22 m  ≤  ℓ  ≤  8,24 m.

1)- Indiquer le nombre de chiffres significatifs que comportent les

données des mesures de ces deux grandeurs.

L = 23,77 m

ℓ = 8,23 m

4 chiffres significatifs

3 chiffres significatifs

 

2)- Indiquer l’incertitude absolue sur chacune des mesures.

-   L = (23,77 ± 0,01) m ; incertitude absolue : ΔL = 0,01 m

-   ℓ = (8,23 ± 0,01) m ; incertitude absolue : Δℓ = 0,01 m

 3)- En déduire l’incertitude relative sur chacune des mesures.

-  

-  

4)- Donner l’ordre de grandeur de l’aire de la surface de jeux.

Justifier la réponse.

-   Aire : 

-   A ≈ 20 x 10 

-   A ≈ 200 m 2

V- Mesure d’une distance par visée (Penser au Campanile de la porte soubeyran).

À l’aide d’un double décimètre, tenu verticalement à bout de bras,

on vise avec un œil une porte-fenêtre d’un immeuble.

À la distance d = 50 cm de l’œil, la hauteur visée est occultée par

une portion de règle de dimension h = 5,0 cm.

La hauteur de la porte-fenêtre mesure H = 2,20 m.

1)- Faire un schéma légendé de la situation décrite et indiquer les valeurs

des différentes mesures.

Tracer les rayons lumineux qui proviennent des extrémités de la porte-fenêtre.

-   Schéma :

2)- Déterminer la distance D de l’œil à la porte-fenêtre. Justifier de façon

détaillée votre réponse.

-   Les droites (AB) et (A’B’) sont parallèles.

-   A l’aide du théorème de Thalès, on peut écrire :

-   

-    Valeur de la distance D : on fait l’application numérique :

Attention aux unités et Aux chiffres significatifs

-