Contrôle N° 01 bis

Puissance de 10 en conversion.

Notation scientifique, chiffres significatifs et

ordre de grandeur.

La chimie autour de nous. (à faire au dos de la feuille)

Correction

Énoncé

 

   

 

 

L’usage de la calculatrice est interdit !!!!

Rédiger correctement. Faire des phrases simples et complètes. On peut faire des schémas

I- Puissance de 10 en conversion.

 

1)- Ecriture de N en utilisant les puissances de 10.

-    N = 125 x 10 9 = 1,25 x 10 11 galaxies

2)- Nombre N 2  d’étoiles de l’Univers sous forme d’une puissance de 10.

-    N2  = N x N1 = 125 x 10 9 x 100 x 10 9

-    N2  = 1,25 x 10 22 étoiles

3)- Tableau.

Convertir les mesures suivantes en une unité multiple

ou sous-multiple du mètre en conservant la précision :

a = 20,0 x 10 7 m

b = 470 x 10 – 11  m

c = 910 x 10 11 m

d = 652 x 10 – 4  m

e = 37,0 x 10 – 7  m

a =   200 Mm

b470 nm

c91,0 Tm

d 65,2 mm

e 3,70 µm

 

II- Notation scientifique, chiffres significatifs et ordre de grandeur.

On considère les mesures situées dans la colonne 1 du tableau suivant.

1)- Colonne 2 : Écrire ces mesures en utilisant la notation scientifique tout en conservant la précision.

2)- Colonne 3 : Indiquer le nombre de chiffres significatifs pour chaque mesure.

3)- Colonne 4 : Donner un ordre de grandeur pour chaque mesure.

 

Tableau

Mesures

Notation scientifique

Nombre de

chiffres

significatifs

Ordre

de grandeur

A = 26000 x 10 5 m

A = 2,6000 x 10 9 m

5

A10 9 m

B = 450 x 10 – 7  m

B = 4,50 x 10 – 5  m

3

B10 – 5  m

C = 606 x 10  m

C = 6,06 x 10 3  m

3

C10 4  m

D = 0,0108 x 10 – 4  m

D = 1,08 x 10 6 m

3

D10 6 m

E = 0,019 x 10 4  m

E = 1,9 x 10 2 m

2

E10 2 m

F = 0,0170 x 10 – 7  m

F = 1,70 x 109 m

3

F10 9 m

 

4)- Echelle adaptée : non linéaire.

On peut représenter sur cette échelle de grands nombres à côté de petits nombres.

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

III- La chimie autour de nous.

 1)- Définition  de l’expression suivante : espèce chimique.

Citer trois espèces chimiques.

Un ensemble d’entités moléculaires, ioniques ou atomiques identiques

constitue une espèce chimique.

Exemple : l’eau, le glucose, l’heptane (voir dans le sujet).

2)- Le document ci-dessous reproduit les pictogrammes présents sur le flacon d’un solvant :

le cyclohexane.

Pictogramme a

Pictogramme b

Pictogramme c

 InflammableF 

Corrosif

Nocif ou irritant X i

 

a)-   Signification de chaque pictogramme.

-   Pictogramme a : Les espèces chimiques inflammables.

-  Elles prennent  feu au contact d’une flamme : alcool, essence, butane

-   Pictogramme b : Les espèces chimiques corrosives.

Elles détruisent la peau ou certains matériaux : acide sulfurique, nitrique, la soude

-   Pictogramme c : Les espèces chimiques nocives ou irritantes.

-  Elles provoquent une gêne provisoire : ammoniac

b)-   Précautions doit-on prendre pour utiliser le cyclohexane ?

-   Il faut éloigner le cyclohexane de toute flamme.

-  Il faut manipuler le cyclohexane avec les gants et les lunettes et travailler

dans un endroit ventilé.

3)- Test permettant de mettre en évidence la présence de l’eau dans une solution.

-   C’est une poudre blanche qui bleuit en présence d’eau.

Ce test est spécifique de la présence d’eau.

-   Mode opératoire :

À l’aide d’une spatule, déposer un peu de sulfate de cuivre II anhydre dans une coupelle.

Laisser tomber une à deux gouttes de produit à tester.

-   Résultat du test : le test est positif si la poudre blanche bleuit.

Le test est négatif si la poudre blanche ne bleuit pas.

4)- Test permettant de mettre en évidence la présence de sucre (glucose) dans une solution.

-   La liqueur de Fehling est un liquide bleu qui par chauffage en présence de

certains sucres donne un précipité rouge brique. 

-   Ce test est spécifique de la présence de certains sucres (comme le glucose).

-   On verse de la Liqueur de Fehling dans un tube à essais,

on ajoute un peu de la solution à tester. 

-   On adapte une pince en bois pour tenir le tube à essais.

On chauffe modérément tout en observant le tube à essais.

55)- Espèces chimiques : naturelles, synthétiques et artificielles. Pourquoi ?

-   Espèces chimiques naturelles :

Les espèces chimiques naturelles sont celles qui existent dans la nature.

-   Espèces chimiques synthétiques :

-   Les espèces chimiques synthétiques sont préparées par l’Homme à

l’aide de transformations chimiques. 

-   Ces espèces existent dans la nature.

-   Espèces chimiques artificielles :

-  Les espèces chimiques artificielles sont des espèces chimiques synthétiques

qui n’existent pas dans la nature.