QCM N° 14

Ressources énergétiques.

 

   

 

Recherche personnalisée
 
 

QCM N° 14 : Ressources énergétiques.

 Pour chaque question, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

 

Énoncé

A

B

C

Réponse

1

Une ressource énergétique renouvelable est exploitable :

sans intervention humaine.

sans limitation de durée.

sans impact environnemental.

B

2

Les réserves d’une ressource énergétique non renouvelable :

s’épuisent à court ou moyen terme.

ne s’épuiseront jamais.

se reconstituent rapidement à l’échelle humaine.

A

3

Lorsque les pales d’une éolienne sont en mouvement :

de l’énergie mécanique peut être convertie en énergie électrique.

l’éolienne exploite une ressource énergétique renouvelable.

l’éolienne exploite une ressource énergétique fossile.

A et B

4

De l’énergie chimique est stockée dans :

la biomasse.

un noyau fissile.

un gisement naturel.

A et C.

5

L’énergie chimique :

peut être convertie en énergie thermique.

est liée à la rupture et à la formation de liaisons covalentes.

est liée à la rupture et à la formation de liaisons entre nucléons.3

A et B

6

Les feuilles d’un végétal :

convertissent de l’énergie rayonnante en énergie chimique.

convertissent de l’énergie chimique en énergie rayonnante.

stockent de l’énergie chimique.

A et C

7

Une réaction de combustion complète peut libérer :

du dioxyde de carbone.

du carbone.

de l’énergie.

A et C

8

La réaction de combustion du bois dans l’air est possible :

grâce au diazote présent dans l’air.

grâce au dioxygène présent dans l’air.

grâce à la vapeur d’eau présente dans l’air.

B

9

La réaction combustion complète du méthanol liquide a pour équation :

Réponse a  Réponse b  Réponse C 

B

10

La réaction de combustion complète de 3 mol de méthanol CH3OH :

consomme 3 mol de dioxygène.

produit 3 mol de dioxyde de carbone.

s’accompagne de la libération de 2 x 103 kJ.

B et C

 Questionnaire a été réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer 

Essentiel :

    Ressources renouvelables ou non.

-    La distinction entre ressources énergétiques renouvelables ou non est liée essentiellement à la :

-    Durée d’exploitation,

-    Et à la durée de reconstitution de la ressource exploitée.

    Une définition pour la ressource renouvelable :

-    Lorsque le stock de ressource énergétique se reconstitue aussi vite qu’il ne disparaît ou lorsque cette ressource est quasi illimitée (à notre échelle de temps),

-    On dit que cette ressource est renouvelable.

-    Une ressource énergétique renouvelable est exploitable sans limitation de durée.

-    Exemples de ressources renouvelables :

-    L’hydraulique, l’éolien, la géothermie, la biomasse, le solaire.

    Ressource non renouvelable :

-    Lorsque le stock de ressource énergétique se reconstitue beaucoup moins vite qu’il ne disparaît ou lorsque cette ressource ne se reconstitue pas du tout,

-    On dit que cette ressource est non renouvelable.

-    Les réserves d’une ressource énergétique non renouvelable s’épuisent à court ou moyen terme.

-    Exemples de ressources non renouvelables :

-    Ressources d’origine fossile : charbon, pétrole, gaz

-    Ressource d’origine nucléaire : uranium.

    Énergie éolienne.

-    Mouvement de l’air (vent)

énergie éolienne 

-    Ressources : Énergie renouvelable.

 énergie éolienne

 

    La biomasse.

-    Utilisation des végétaux.

 Biomasse

-    Ressources :

-    Durée de croissance des végétaux.

-    Renouvelable.

    Énergie nucléaire.

-    Fission de l’uranium 235

 énergie nucléaire

-    Ressources :

-    Les ressources fissiles, comme l’uranium sont évaluées à 100 ans.

    Énergie chimique fossile.

-    Charbon, pétrole et gaz naturel.

 énergie chimique fossile

-    Ressources :

-    200 ans pour le charbon

-    60 ans pour le gaz naturel

-    40 ans pour le pétrole.

    Énergie chimique.

énergie chimique 

-    L’énergie chimique est liée à la rupture et à la formation de liaisons covalentes.

    La photosynthèse :

-    Dans les feuilles vertes des végétaux se produit une réaction chimique appelée photosynthèse

-    Les plantes, par la photosynthèse, assurent la conversion de l’énergie rayonnante de la lumière en énergie chimique.

-    Elles forment un réacteur chimique.

-    Une partie des radiations de la lumière du Soleil est absorbée par la chlorophylle contenue dans les feuilles.

-    Cette énergie permet la réaction entre le dioxyde de carbone atmosphérique et l’eau.

-     Il se forme alors du dioxygène et du glucose.

6 CO2  +  6 H2O  → 6 O2  +   C6H12O6

 La photosynthèse

    Combustion complète :

-    Exemple : Combustion complète du butane :

combustion complète du butane

 2 C4H10 (g) +   13 O2 (g)  → 8 CO2 (g)  +   10 H2O (ℓ)

-    La réaction de combustion nécessite du dioxygène.

-    La combustion du bois utilise le dioxygène de l’air.

    Combustion incomplète :

-    Lorsque l’apport en dioxygène est insuffisant, la combustion devient incomplète et  d’autres espèces chimiques peuvent se former : le carbone C (fine poudre noire)

-    Ou le monoxyde de carbone CO (gaz toxique).

-    Il convient alors d’écrire une équation chimique pour chaque espèce carbonée formée.

-    Énergie libérée lors de la combustion : une combustion fournit de l’énergie thermique.

-    Les énergies thermiques molaires sont de l’ordre de 103 à 104 kJ / mol.

-    Elles sont 102 à 103 plus grandes que celles de changement d’état.

-    Ceci est dû à la nature des liaisons qui se rompent et se forment.

-    Lors d’un changement d’état, il s’agit de liaisons intermoléculaires (Van der Waals ou hydrogène)

-     Lors de réactions chimiques, il s’agit de liaisons covalentes.

    Combustion complète du méthanol :

-    Elle consomme du dioxygène gazeux.

-    Elle libère du dioxyde de carbone à l’état gazeux et de la valeur d’eau.

-    Équation de la réaction :  

-     combustion du méthanol  : équation

    Énergie libérée lors de la combustion : une combustion fournit de l’énergie thermique.

-    Les énergies thermiques molaires sont de l’ordre de 103 à 104 kJ / mol.

-    Elles sont 102 à 103 plus grandes que celles de changement d’état. Ceci est dû à la nature des liaisons qui se rompent et se forment.

-    Lors d’un changement d’état, il s’agit de liaisons intermoléculaires (Van der Waals ou hydrogène)

-    Lors de réactions chimiques, il s’agit de liaisons covalentes.

    Tableau d’avancement : Combustion de 3 mol de méthanol

Tableau d'avancement