QCM N° 02 Révisions

Lois et modéles

 

   

 

Recherche personnalisée
 
 

QCM N° 02 Révisions :

 Pour chaque question, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

 

Énoncé

A

B

C

Réponse

1

Aide

La force gravitationnelle entre un corps A et un corps B :

est attractive

est indépendante de la distance séparant ces deux corps.

a une valeur proportionnelle aux masses des corps A et B.

A et C

2

Aide

La représentation de la force gravitationnelle exercée par le corps B sur le corps A est :

réponse A

Réponse B

Réponse C

B

3

Aide

La valeur de la force gravitationnelle exercée par la Terre sur la Lune est :

supérieure à la valeur de la force exercée par la Lune sur la Terre.

inférieure à la valeur de la force exercée par la Lune sur la Terre.

égale à la valeur de la force exercée par la Lune sur la Terre.

C

4

Aide

La valeur de la force gravitationnelle exercée par le Soleil sur la Terre vaut :

Données :

Données

3,54 x 1028 N.

3,54 x 1022 N.

5,31 x 1031 N.

B

5

Aide

Le poids, sur la Terre, d’un corps de masse :

est assimilable à la force d’attraction gravitationnelle exercée par la Terre sur ce corps.

a une valeur s’exprimant en kilogramme.

est la même que le poids de ce corps sur la Lune.

A

6

Aide

Le noyau d’un atome est constitué :

de protons et d’électrons.

de protons, de neutrons et d’électrons.

de protons et de neutrons.

C

7

Aide

L’atome de notation symbolique noyau de l'atome de fer  contient :

26 protons

30 neutrons

26 électrons

26 neutrons

56 nucléons

30 électrons

30 neutrons

56 nucléons

26 protons

A et C

8

Aide

Le changement d’état d’un corps pur, initialement liquide, en gaz :

se nomme la sublimation.

nécessite un apport d’énergie.

se produit à une température caractéristique de ce corps pur.

B et C

9

Aide

L’état liquide est un état :

compact et désordonné.

compact et ordonné.

dispersé et désordonné.

A

10

Aide

Une solution de volume V = 100 mL contient 0,200 mol de saccharose. La concentration molaire de cette solution vaut :

2,00 x 10–3 mol / L

0,500 mol / L

2,00 mol / L

C

11

Aide

Lors d’une extraction liquide / liquide :

l’espèce chimique à extraire est plus soluble dans le solvant extracteur que dans le solvant de départ.

le solvant extracteur et le solvant de départ sont non miscibles.

l’espèce chimique extraite est moins soluble dans le solvant extracteur que dans le solvant de départ.

A et B

12

Aide

Un corps immobile dans un référentiel d’étude :

peut posséder de l’énergie cinétique.

peut posséder de l’énergie de position.

peut posséder de l’énergie mécanique.

B et C

13

Aide

L’énergie cinétique d’un corps dépend :

de sa masse.

de la valeur de la vitesse.

du référentiel d’étude.

A, B et C

14

Aide

L’énergie mécanique s’exprime en :

watt (W).

newton (N).

joule (J)

C

 

 Questionnaire réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer

Les chapitres concernés

Physique

Chimie

-    Chap. N° 07 Champs et forces.

-    Chap. N° 03 Atomes et molécules.

-    Chap. N° 04 Cohésion de la matière.

-    Chap. N° 05 Dissolution de composés moléculaires.

-    Chap. N° 08 Principe de conservation de l’énergie.

 

    L’interaction gravitationnelle :retour

-    L’action exercée par un corps B, de masse m B, situé au point P,

-    Sur le corps A, de masse m A, situé au point N,

-    Est modélise par une force Force F A/B

-    Schéma :

 schéma

 Forces

 

-    Les valeurs des  forces Force F A/B et Force F B/A sont :

-    Proportionnelles aux masses

-    Inversement proportionnelles aux carré de leur distance.

-    Cette interaction est toujours attractive.

-    Elle agit entre particules ayant une masse.

-    Sa portée est infinie, mais sa valeur diminue quand la distance augmente.

-    À l’échelle Astronomique, elle est prédominante devant les autres interactions.

-    Elle explique la cohésion des édifices astronomiques.

    Interaction Terre-Lune : retour

Terre-Lune

-    Dans le cas de l’interaction gravitationnelle entre la Terre et la Lune, la valeur de la force exercée par la Terre sur la Lune est donnée par l’expression :

-     Force Terre-Lune

-    m T : masse de la Terre : m T = 5,98 x 1024 kg.

-    m L : masse de la Lune : m L = 7,34 x 1022 kg.

-    La valeur de la force gravitationnelle exercée par la Terre sur la Lune est égale à la valeur de la force exercée par la Lune sur la Terre.

    Interaction Terre – Soleil :retour

-    Masse de la Terre : m T = 5,98 x 1024 kg.

-    Masse du Soleil : m S = 2,00 x 1030 kg.

-    Distance Terre – Soleil : dS-T = 1,50 x 108 km

-    G ≈ 6,67 x 10 – 11 m 2. kg– 2. N

-    Valeur de F = FT / S.

-     Valeur de la force F T/S
    Poids et force gravitationnelle : retour

-    Tout corps A, de centre C et de masse m, placé au voisinage de la Terre subit une attraction.

-    Le centre de la Terre est noté T, sa masse m  T et son rayon R T.

-    Schéma :

 Terre

-    L’attraction exercé par la Terre sur le corps A est modélisée par la force .

-    Sur la terre, tout corps de masse m  est soumis à une force appelée poids du corps :

-    Expression du poids : P = m.g.

-    P poids en Newton N, m la masse en kg et g le facteur d’attraction terrestre : g = 9,8 N / kg.

-    Le poids d’un objet sur Terre est pratiquement égal à la force gravitationnelle exercée par la Terre sur l’objet.

-    Remarque :

-    La différence entre le poids d’un objet sur la Terre et la force de gravitation exercée par la Terre sur l’objet provient de la rotation de la Terre sur elle-même.

-    Le poids d’un corps peut s’identifier à la force gravitationnelle exercée par la Terre sur l’objet.

-    La valeur du poids varie en fonction de la latitude et de l’altitude.

-    Un corps de masse m n’a pas le même poids sur la Terre que sur la Lune.

-    Un objet de masse m est environ six fois plus léger sur la Lune que sur la Terre.

    Structure d’un atome :retour

-    Un atome est constitué :

-    D’un noyau contenant A nucléons : Z protons et (A – Z) neutrons.

-    D’un nuage électronique constitué de Z électrons.

-    Le nombre de nucléons est noté A, on l’appelle aussi le nombre de masse.

-    Le nombre de protons que contient le noyau est noté Z, on l’appelle aussi le numéro atomique ou le nombre de charge.

 

    Symbole du noyau d’un atome.retour

-    Les deux grandeurs A et Z suffisent pour caractériser un noyau ou un atome.

-    Le symbole du noyau s’obtient à partir du symbole de l’atome correspondant.

-    Un atome de symbole X qui a pour nombre de masse A et pour nombre de charge Z est représenté symboliquement par  :

-    Exemple : symbole du noyau de l’atome de fer noyau de l'atome de fer .

-    Le noyau de l’atome de fer est constitué de :

-     Z = 26 protons,

-    A – Z = 30 neutrons.

-    Cet atome possède un cortège électronique constitué de :

-    Z = 26 électrons.

-    Un atome comprend : Z protons,  Z électrons, et A – Z neutrons.

    Changement d’état physique :retour

 

-    L’énergie thermique apportée à un corps pur moléculaire peut :

-    Provoquer une augmentation de la température avec rupture des interactions intermoléculaires et accroissement de l’agitation des molécules

-    Provoquer un changement d’état physique avec seulement rupture d’interaction intermoléculaires, la température restant constante.

-    Le changement d’état d’un corps pur, initialement liquide, en gaz nécessite un apport d’énergie.

    Les états de la matière.retour

-    L’état gazeux :

-    L’état gazeux est un état dispersé et désordonné.

-    Les molécules et les ions sont éloignés les uns des autres et se déplacent dans toutes les directions de façon désordonnée.

-    Les interactions entre les entités chimiques sont faibles.

 

-    L’état liquide :

-    L’état liquide est un état condensé et désordonné.

-    À l’état liquide, les entités chimiques sont les unes contre les autres et peuvent glisser les unes sur les autres.

-    Les entités chimiques sont en mouvement constant.

 

-    L’état solide :

-    L’état solide est un état condensé et ordonné.

-    Les particules dans la matière condensée sont soumises à des interactions attractives qui les maintiennent en contact les unes avec les autres, tandis que les interactions répulsives leur imposent des structures d’empilement.

 

    Concentration molaire volumique :retour

-    La concentration molaire volumique C (s) en soluté apporté est égale au quotient de la quantité de matière n (s) en soluté apporté par le volume V de la solution :

concentration molaire

-    Application numérique :

-     valeur de la concentration

    Extraction liquide / liquide.retour

-    Lors d’une extraction liquide/liquide :

-    L’espèce chimique à extraire est plus soluble dans le solvant extracteur que dans le solvant de départ.

-    Et le solvant extracteur et le solvant de départ sont non miscibles.

-    L’extraction par un solvant se réalise dans une ampoule à décanter.

-    Le choix du solvant dépend de l’espèce chimique recherchée.

-    Exemple : extraction du diiode présent dans une solution par l’heptane.

 

 

 

 

    Énergie :retour

-    Énergie cinétique :

-    L’énergie cinétique EC d’un solide en mouvement de translation est égale au demi-produit de la masse m du solide par le carré de la vitesse v2 du solide.

-    On écrit :

-     

-    Unités :

 EC en joule (J)

m en kilogramme (kg)

v en mètre / seconde (m / s)

-    L’énergie cinétique caractérise un solide en mouvement.

-    Elle est :

-    Proportionnelle à la masse m du solide

-    Proportionnelle au carré de la vitesse v du solide.

-    Elle dépend du référentiel d’étude.

-    C’est une grandeur supérieure ou égale à zéro.

-    Si le système est immobile dans un référentiel, l’énergie cinétique est nulle dans ce référentiel.

-    Énergie potentielle de pesanteur :

-    L’énergie potentielle de pesanteur Ep d’un solide est l’énergie qu’il possède du fait de sa position par rapport à la Terre, c’est-à-dire du fait de son altitude.

-    Un solide de masse m est soumis à son poids  sur la Terre.

-    L’énergie potentielle de pesanteur d’un solide est l’énergie qu’il possède du fait de son interaction avec la Terre. La valeur de cette énergie dépend de la position du solide par rapport à la Terre.

-    Expression : Ep = m . g . z.

m : masse de l’objet en kilogramme kg.

g : facteur d’attraction terrestre :  g = 9,81 N / kg ou g = 9,81 m / s².

z : altitude du centre d’inertie de l’objet en mètre m.

-    L’énergie potentielle est définie à une constante additive près.

-    La différence d’énergie potentielle ne dépend pas du choix de l’origine.

-    Énergie mécanique d’un solide :

-    L’énergie mécanique d’un solide est la somme de son énergie cinétique et de son énergie potentielle.

-    Relation :

-    Em = EC +  EP.

-    Unité : joule (J)

    Énergie cinétique :retour

-    L’énergie cinétique EC d’un solide en mouvement de translation est égale au demi-produit de la masse m du solide par le carré de la vitesse v2 du solide.

-    On écrit :

-     

-    Unités :

 EC en joule (J)

m en kilogramme (kg)

v en mètre / seconde (m / s)

-    L’énergie cinétique caractérise un solide en mouvement.

-    Elle est :

-    Proportionnelle à la masse m du solide

-    Proportionnelle au carré de la vitesse v du solide.

-    Elle dépend du référentiel d’étude.

-    C’est une grandeur supérieure ou égale à zéro.

    Énergie mécanique d’un solide :retour

-    L’énergie mécanique d’un solide est la somme de son énergie cinétique et de son énergie potentielle.

-    Relation :

-    Em = EC +  EP.

-    Unité : joule (J)

 Questionnaire réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer