QCM N° 02 a

La lumière

des étoiles

 

   

 

Recherche personnalisée
 

QCM N° 02 a : La lumière des étoiles :

Pour chaque question, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

 

Énoncé

A

B

C

Réponse

1

Un spectre lumineux est le résultat de :

La décomposition d’une lumière.

La recomposition d’une lumière.

La propagation de la lumière.

A

2

Le spectre ci-dessous est celui :

De la lumière blanche.

D’une lumière monochromatique.

D’une lumière polychromatique.

A et C

3

Le spectre ci-dessous est un spectre :

D’absorption.

D’émission.

De désintégration.

B

4

Le spectre d’absorption du mercure est représenté ci-dessous.

Il est continu.

Il s’agit d’un spectre de raies.

Les raies d’absorption sont colorées.

B

5

Un gaz excité sous faible pression émet de la lumière. Le spectre de cette lumière est :

Un spectre de raies.

Un spectre continu.

Un spectre d’émission.

A et C

6

Une entité chimique gazeuse, sous faible pression, est éclairée par de la lumière blanche. Le spectre de la lumière ayant traversé ce gaz est :

Caractéristique de cette entité chimique.

Constitué de raies noires sur fond coloré.

Appelé spectre d’émission.

A et B

7

Plus le spectre d’une source s’enrichit vers le rouge, plus cette source est :

Froide.

Chaude.

De petite taille.

A

8

Un maréchal-ferrant chauffe l’extrémité d’une barre de fer.

Toute la barre de fer est à la même température.

Les zones qui émettent de la lumière blanche sont les plus chaudes.

Les zones qui émettent de la lumière rouge sont les plus chaudes.

B

9

Une étoile bleue est :

Plus chaude qu’une étoile rouge.

Plus froide qu’une étoile rouge.

Plus proche de l’observateur qu’une étoile rouge.

A

10

Une radiation lumineuse peut être caractérisée par :

Sa fréquence.

Sa longueur d’onde dans le vide.

Sa période.

A, B et C

 

    L’essentiel :

    La lumière blanche :

-    Le prisme dévie et décompose la lumière blanche en lumières colorées du rouge au violet. C'est un phénomène de dispersion.
-    L'ensemble des couleurs obtenues constitue le spectre de la lumière blanche.
-    Le spectre est continu du rouge au violet.
-    La lumière blanche est constituée de plusieurs couleurs ou radiations : c’est une lumière polychromatique.
-    La lumière blanche est un mélange de toutes les radiations visibles par l’œil humain.
 

    Spectres d’émission :

-    Le spectre d’émission d’une entité chimique est constitué de raies colorées sur fond noir. On est en présence d’un spectre de raies.

    Spectres d’absorption :

-    Un spectre d’absorption est un spectre obtenu en analysant la lumière blanche qui a traversé une substance.
-    Un gaz, à basse pression et à basse température, traversé par une lumière blanche, donne un spectre d’absorption. Ce spectre est constitué de raies noires se détachant sur le fond coloré du spectre de la lumière blanche. Ce spectre est caractéristique de la nature chimique d’un atome ou d’un ion.

    Spectre et température :

-    Le spectre d’un corps incandescent dépend de la température de ce corps. Plus le corps est chaud et plus le spectre s’étend vers le violet.
-    Le spectre de la lumière émise par un corps chaud dépend de sa température.

    Spectre de raies :

-    Une entité chimique ne peut absorber que les radiations qu’elle est capable d’émettre.
-    Les raies d’émission ou d’absorption permettent d’identifier une entité chimique présente dans un gaz.

    Radiation lumineuse :

-    Une radiation lumineuse est caractérisée par :
-     Sa fréquence ν (en Hz) ou sa période T (en s).
-    Sa longueur d’onde dans le vide λ0.
-    Remarque : la fréquence d’une radiation lumineuse ne dépend pas du milieu de propagation alors que la longueur d’onde dépend du milieu de propagation.

 

    Relation fondamentale (terminale S):

-    La longueur d’onde dans le vide d’une radiation lumineuse est donnée par la relation :
-     
-    Remarque : pour les radiations lumineuses, on préfère utiliser la lettre grecque ‘’nu’’.
-    De manière générale, on caractérise une radiation lumineuse par sa longueur d’onde dans le vide.
-    Complément : l’œil humain n’est sensible qu’à certaines radiations lumineuses.
-    Le domaine de radiations lumineuses visibles s’étend de 400 nm (violet) à 800 nm (rouge).

 Questionnaire a été réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer