QCM N° 12

Les Espèces chimiques

naturelles ou synthétiques

 

   

 

Recherche personnalisée
 

QCM N° 12 : Les espèces chimiques naturelles et synthètiques.

Pour chaque question, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

 

Énoncé

A

B

C

Réponse

1

Les espèces chimiques de synthèse :

Existent dans la nature

Sont fabriquées au laboratoire

Peuvent être des espèces n’existant pas dans la nature

ABC

2

La vitamine C est une espèce chimique présente dans les goyaves, par exemple. La vitamine C :

Est une espèce naturelle

Peut être synthétique

Est une espèce artificielle

AB

3

La chimie de synthèse permet :

D’économiser les ressources naturelles

De fabriquer des espèces chimiques aux propriétés intéressantes

De fabriquer des principes actifs de médicaments

ABC

4

Le goupe caractéristique hydroxyle est présent dans :

L’éthanol

Ethanol

Le méthoxyméthane

méthoxyméthane

L’éthanal

Ethanal

A

5

Le groupe caractéristique carboxyle est présent dans :

L’éthanol

Ethanol

L’acide formique

acide formique

L’éthanal

Ethanal

B

6

La température de fusion d’une espèce chimique est :

Caractéristique de cette espèce

La température pour laquelle l’espèce fond

La température pour laquelle l’espèce se dissout dans l’eau

AB

7

Dans cette solution, obtenue en ajoutant 2,0 g de diiode dans 100 mL d’eau, la solubilité du diiode est :

Égale à 20 g / L

Nulle

Inférieure à 20 g / L

C

8

La chromatographie sur couche mince (CCM) est une technique qui permet :

La séparation d’espèces chimiques

La synthèse d’espèces chimiques

L’identification d’espèces chimiques

AC

9

Dans le chromatogramme suivant, la solution déposée en B1 :

Ne contient qu’une seule espèce chimique

Contient l’espèce chimique C3.

Contient l’espèce chimique C2.

C

 Questionnaire a été réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer

 Essentiel

    Formulation d’un médicament : (cours chimie N° 03 Les molécules. Cours)

-    La formulation d’un médicament correspond :
-    À sa préparation
-     Au choix de sa forme d’administration, dite forme galénique (Comprimé, gélule, suppositoire, solution buvable, …)
-    À l’élaboration de sa composition.

    La forme galénique

-    La forme galénique d’un médicament correspond :
-    À l’aspect sous lequel il est présenté : comprimé, gélule, suppositoire, solution buvable
-    Mais aussi au mode d’absorption : libération prolongée, gastrorésistant, voie orale, …
-    La galénique est l’étude des modes d’administration d’un médicament.
-    Le but de la galénique est d’assurer la stabilité du principe actif, faciliter son administration, optimiser son efficacité thérapeutique, améliorer sa conservation, diminuer sa toxicité, favoriser le suivi correct du traitement (observance).

    Composition d’un médicament :

-    Un médicament est un mélange. Il est constitué de nombreuses espèces chimiques.
-    On entend par médicament toute composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales.
-    La formulation d’un médicament correspond à sa préparation, détermine sa composition et formule galénique.

    Le principe actif :

-    Un principe actif possède un effet thérapeutique qui permet de prévenir ou guérir une maladie.
-    Le principe actif est désigné par sa dénomination commune internationale (DCI) :c’est le plus souvent le nom scientifique que l’on utilise dans tous les pays du monde.
-    Exemple : l’ibuprofène, le paracétamol et l’acide acétylsalicylique sont des principes actifs.

    Extrait de notice :

 

-    Le principe actif est le paracétamol
-    Les excipients : le stéarate de magnésium, le talc, l’amidon de blé, le lactose.

    Espèces chimiques :

-    Les espèces chimiques naturelles sont celles qui existent dans la nature.
-    Les espèces chimiques synthétiques sont préparées par l’Homme à l’aide de transformations chimiques.
-    Les espèces chimiques artificielles sont des espèces chimiques synthétiques qui n’existent pas dans la nature.
-    Les espèces chimiques synthétiques qui sont identiques aux espèces chimiques naturelles ont exactement les mêmes propriétés.

    La chimie de synthèse.

-    Pour répondre aux besoins de l ‘homme, l’industrie chimique synthétise un nombre considérable de produits.
-    On distingue : la chimie lourde et la chimie fine.
-    La chimie lourde synthétise, à partir de matières premières simples des produits en grande quantité :
-    Synthèse de matières plastiques (polyéthylène,…)
-    Synthèse de l’ammoniac (NH3,…).
-    Synthèse de l’aluminium (bauxite alumine)
-    La chimie fine synthétise des substances plus complexes :
-    Synthèse de la vanilline (arôme de vanille).
-    Synthèse de l’aspirine (acide acétylsalicylique).
-    Elle permet de synthétiser en grande quantité des espèces chimiques d’origine naturelle sans épuiser les ressources naturelles.

    Acide citrique :

-    Représentation 3D :

 

Animation

-    Formule semi-développée :

ou 

 

-    Nom : acide 2-hydroxypropane-1,2,3 tricarboxylique.
-    Formule brute : C6H8O7

    La température de fusion : θfus.

-    On appelle température de fusion d’une espèce chimique, notée θf, la température de passage de l’état solide à l’état liquide de cette espèce chimique.
-    L’unité : le degré Celsius : ° C
-    Instrument de mesure : le thermomètre, le banc Kofler.
-    La température de fusion d’une espèce chimique est caractéristique de cette espèce.
-    La détermination expérimentale d’une température de fusion d’une substance permet d’identifier cette substance par comparaison avec les valeurs répertoriées dans des tables de données.
-    Elle permet aussi de vérifier si la substance est pure.

    La solubilité.

-    La solubilité s (E) d’une espèce chimique E dans un solvant donné est égale à sa concentration massique dans une solution saturée à la température considérée.

 Solubilité

s (E) solubilité en g / L

m masse du soluté en g

V volume de la solution saturée obtenue en L

-    La solubilité de l’acide benzoïque est plus grande dans l’acétate d’éthyle que dans le cyclohexane.
-    Dans le bécher a la solution est homogène. L’acide benzoïque a totalement disparu.
-    Dans le bécher b la solution est saturée. Il reste de l’acide benzoïque solide (solide blanc).

    Chromatographie sur couche mince(C.C.M).

-    La chromatographie permet de séparer les espèces chimiques présentes dans un mélange homogène.
-    Elle est basée sur la différence de solubilité d’une substance dans deux phases non miscibles :
-    Pour effectuer une C.C.M, on utilise :
-    Une phase fixe sur laquelle une goutte de mélange à séparer est déposée.
-    La phase fixe est constituée d’une mince couche de gel de silice déposée sur une plaque d’aluminium.
-    Une phase mobile ou éluant.
-    C’est le solvant dans lequel les constituants du mélange sont plus ou moins solubles.
-    L’éluant migre le long de la phase fixe grâce au phénomène de capillarité.
-    Il entraîne les constituants du mélange qui se déplacent à des vitesses différentes.
-    On peut ainsi les séparer.

    Cas des espèces chimiques incolores :

-    Les chromatogrammes d’espèces chimiques incolores doivent être révélés afin de les exploiter.
-    En peut éclairer le chromatogramme avec une lampe (U.V) pour les substances qui absorbe ces radiations comme l’acide acétylsalicylique.
-    On peut utiliser des révélateurs chimiques tels que le diiode ou le permanganate de potassium qui permettent de révéler la présence de nombreuses espèces chimiques.

 Questionnaire a été réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer