QCM N° 13 bis

L'extraction

d'espèces chimiques.

 

   

 

 

Recherche personnalisée
 

QCM N° 13 bis L'extraction d'espèces chimiques :

 Pour chaque question, indiquer la (ou les) bonne(s) réponse(s).

 

Énoncé

A

B

C

Réponse

1

Préparer un thé, c’est faire une :

Décoction.

Infusion.

Macération.

B

2

Après une infusion, le solide peut être récupéré grâce à :

Un dispositif de filtration simple.

Un dispositif de filtration sous vide.

Une ampoule à décanter.

A et B

3

Une filtration permet de séparer un solide :

D’un liquide dans lequel il est soluble.

D’un autre solide.

D’un liquide dans lequel il est insoluble.

C

4

Lors d’une extraction liquide/liquide :

L’espèce chimique à extraire est plus soluble dans le solvant extracteur que dans le solvant de départ.

Le solvant extracteur et le solvant de départ sont non miscibles.

Le solvant extracteur et le solvant de départ sont miscibles.

A et B

5

Lorsque deux liquides ne sont pas miscibles, le liquide qui surnage :

Est celui dont la densité est la plus faible.

Est toujours la phase contenant l’espèce à extraire.

A une densité inférieure à 1.

A

6

Le tétrachlorure de carbone CCl4 a une densité par rapport à l’eau = 1,59. Il est non miscible à l’eau. Le schéma correct est :

 

 

 

A

7

L’éthanol a une densité par rapport à l’eau d = 0,79. Il est miscible à l’eau.

Le schéma correct est :

 

 

 

C

8

Lors d’une hydrodistillation des espèces volatiles :

S’échappent du réfrigérant.

Se vaporisent puis se liquéfient dans le ballon.

Se vaporisent et sont entraînées par la vapeur d’eau.

B et C

9

L’huile essentielle que l’on peut obtenir par hydrodistillation est :

Très faiblement soluble dans l’eau.

Insoluble dans l’eau.

Le plus souvent située au-dessus de la phase aqueuse.

A et C

10

Lors d’une distillation fractionnée, en tête de colonne, on trouve :

L’espèce chimique la moins volatile.

L’espèce chimique la plus volatile

La vapeur d’eau

B

 Questionnaire a été réalisé avec Questy Pour s'auto-évaluer

 Essentiel :

 

    Différentes techniques d’extraction :

-    L’expression (ou pressage) qui consiste à extraire le jus d’un fruit (On presse les fruits ou les plantes pour en extraire le jus, l’huile, le suc)
-    La décantation (solide / liquide) et (liquide / liquide : On sépare des espèces chimiques liquides non miscibles, de densités différentes).
-    La filtration (On sépare les constituants d’un mélange solide-liquide)
-    La décoction (On fait cuire  un végétal plusieurs minutes dans de l’eau bouillante)
-    L’infusion (On verse de l’eau bouillante sur une plante hachée, comme le thé. On couvre le récipient et on laisse infuser pendant 5 à 15 min, sans chauffage)
-    L’extraction par un solvant
-    L’effleurage (extraction d’espèces aromatiques par de la graisse inodore, solide ou liquide, froide ou chaude).
-    La macération (On met une plante dans un solvant froid).
-     La distillation.
-    L’hydrodistillation ou entraînement à la vapeur (Essence de Lavande).

    Filtration solide/liquide :

-    Filtration simple :

 

-    Filtration sous vide :

 

    Filtration solide/liquide :

-    Elle permet de séparer un solide d’un liquide dans lequel il est insoluble.

    Filtration solide/liquide :

-    Lors d’une extraction liquide/liquide :
-    L’espèce chimique à extraire est plus soluble dans le solvant extracteur que dans le solvant de départ.
-    Et le solvant extracteur et le solvant de départ sont non miscibles.

    Liquides non miscibles :

-    Lorsque deux liquides ne sont pas miscibles, le liquide qui surnage est celui dont la densité est la plus faible.

    Tétrachlorure de carbone :

-    Le tétrachlorure de carbone CCl4 a une densité par rapport à l’eau d = 1,59. Il est non miscible à l’eau.
-    Le tétrachlorure de carbone se situe au-dessous de l’eau.
-    Le schéma correct est celui de la réponse A.

    L’éthanol :

-    L’éthanol a une densité par rapport à l’eau d = 0,79. Il est miscible à l’eau.
-    On obtient une solution homogène (une boisson alcoolisée).
-    Le schéma correct est celui de la réponse C.

    Hydrodistillation :

-    L’hydrodistillation permet d’extraire des espèces chimiques volatiles, très peu solubles dans l’eau, présentes dans les fleurs, les écorces, les fruits, etc. et d’obtenir des huiles essentielles.
-    Dans l’entraînement à la vapeur, l’ébullition du mélange d’eau et du produit crée un courant de vapeurs. 
-    Ce courant de vapeurs est constitué de vapeurs d’eau et de vapeurs des huiles essentielles du produit.
-    On condense ce mélange gazeux pour obtenir un distillat.
-     Ce distillat est constitué d’eau à l’état liquide et des huiles essentielles à l’état liquide. 
-     Les huiles essentielles étant peu miscibles avec l’eau et moins dense que l’eau, elles surnagent.

    Distillation fractionnée :

-    Elle permet de séparer les espèces chimiques constituant un mélange liquide.
-    Le mélange à distiller est placé dans un ballon surmonté d’une colonne à distiller :
-    Colonne de Vigreux.
-    On chauffe le ballon jusqu’à ébullition du mélange.
-    Les vapeurs des différentes espèces chimiques montent dans la colonne à distiller.
-    La colonne à distiller permet de séparer les différentes espèces chimiques.
-    En tête de colonne à distiller, on trouve l’espèce chimique la plus volatile. 
-     Les autres se condensent et retombent dans le ballon.
-     L’espèce chimique la plus volatile est condensée grâce au réfrigérant.